Derek Gripper – One Night On Earth

One Night on Earth: Music from the Strings of Mali est un album qui détient une rare puissance mélodique. Cela est dû au vibrant hommage qui est rendu par un instrument envers un autre. Derek Gripper interprète à la guitare acoustique des morceaux de kora malienne avec habileté et précision .

Cet opus est un album de reprises de compositions légendaires de grands musiciens tels que Toumani Diabate, Ali Farka Toure, Ballake Sissoke et le violoncelliste français Vincent Segal. La kora, une harpe africaine à 21 cordes, est un instrument difficile à apprivoiser, capable d’une variété poétique extraordinaire.

Derek Gripper le décrit de la façon suivante: « la kora est l’un des instruments africains les plus complexes, un instrument capable d’effectuer des lignes de basse et un accompagnement harmonique tout en improvisant des lignes mélodiques enivrantes, créant l’impression d’entendre jouer un trio avec un seul instrument. »

La transposition des envolées lyriques de la kora à la guitare amène une teinte baroque à l’ensemble de l’album. Les phrases rythmiques dialoguent en faisant attention à chaque détail, s’entrelacent progressivement dans un sentiment de liberté désinvolte. Ce souffle musical chaud emporte avec lui tout un cortège d’odeurs exotiques entêtantes et nous emmène vers des paysages dont l’horizon lointain est offert à la contemplation.

Cette magistrale interprétation nous embrasse dès la première note, invitant notre esprit à se laisser aller à des envies d’ailleurs, de quiétude, de volupté…

Bonne écoute !

Chroniques